Hot House d’H. Pinter (Collectif feat. Valery Forestier)

Il fait froid, c’est l’hiver. Roote, Gibbs, Cutts, Lush, Lamb et Tubb sont les cadres d’une institution vouée au repos et au bien être de leurs patients. Mais aujourd’hui, le jour de Noël, la neige s’est changée en boue… Le matricule 6457 est mort, et le 6459 vient d’accoucher d’un fils… Cela n’était jamais arrivé. L’institution est en danger…

Nous montons HOT HOUSE comme un fragment hyper-représentatif du monde dans lequel nous vivons. Par l’entremise d’un castelet mobile, protéiforme, percé de trappes invisibles et de lucarnes, nous braquons une loupe, sur ce pixel, cette pièce de puzzle que nous avons choisi de représenter .

CLIC ICI POUR DOSSIER PRO!

CLIC ICI pour Teaser!